Quelques tendances 2019 en communications numériques

 

 

 

 

 

Images

Adobe stock a publié, récemment, ses prévisions 2019.

L’engouement  pour le retour au calme, à la nature en parallèle avec la spiritualité, l’attrait des produits davantage naturels, la consommation responsable, les gestes politiques, la recherche de sens se traduiront dans les images véhiculées sur les différentes plateformes.

 

 

 

Couleur

La couleur pantone 2019 est dévoilée et inspirée par les réseaux sociaux

 

Décrit dans un communiqué comme étant une couleur «vivifiante qui insuffle la vie et l’énergie tout en l’adoucissant légèrement», le living corail sera à l’honneur!

 

 

 

 

Réseaux sociaux

Le mariage relations publiques et marketing sera consommé : enfin, on annonce que les personnes responsables des relations publiques aligneront leurs stratégies avec les équipes des communications et du marketing!

L’IA davantage démocratisée : l’analyse de gros volume de données sera plus aisée par des applications « user friendly » et donc, les communications seront encore plus ciblées

Le streaming sera de moins en moins contrôlé par les Netflix de ce monde : de nouvelles possibilités seront plus exploitées via Facebook ou Snapchat, par exemple

Le narcissisme à son apogée?  Le sujet hyperindividualiste  poursuivra son exposition en ligne plus que jamais.  « La surveillance accrue des comportements individuels au moyen des techniques du Big Data participerait ainsi d’une logique de domination qui vise à gouverner en instrumentalisant la liberté individuelle de sorte que les désirs de chacun s’alignent sur les objectifs prédéterminés par la dynamique de valorisation du capitalisme dit informationnel. »

 

Source d’inspiration et de convergence

 

 

Publié dans Communications interactives, Modes de communication, Numérique, Réseaux sociaux et société, Relations publiques | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Google Mon entreprise : pour contrôler son image sur le Web!

L’interface a changé sensiblement ces dernières semaines, facilitant ainsi son utilisation.

Ainsi, vous pouvez choisir les renseignements apparaissant lorsque les internautes vous cherchent :

 

  • Votre adresse, bien entendu
  • Vos photos et vidéos
  • Votre programmation
  • Vos heures d’ouverture, ainsi que les avis sur votre  organisme/entreprise : vous serez la première personne notifiée et vous pourrez entreprendre un dialogue

Vous pouvez aussi mettre à jour vos informations au gré des changements.

NOUVEAU

À partir de votre fiche, vous pouvez dorénavant créer votre site Web si simplement…

Finalement, vous aurez accès à des statistiques :

  • Comment les gens vous ont-ils trouvés?
  • D’où viennent-ils?
  • Voyez les clics, les appels, les vues sur votre fiche
  • Sachez quelles photos ont attiré le plus l’attention

 

Il n’y a que des avantages à compléter votre fiche et l’alimenter constamment.  Votre rayonnement sur le Web n’en sera qu’augmenté!

Source

Publié dans Communications interactives, Impact, Numérique, Référencement | Tagué , , | Laisser un commentaire

Plus récentes statistiques – usages du numérique au Québec

Le CEFRIO vient de publier des fiches synthétisant des faits saillants de l’enquête NETendances. Elles rassemblent des données quant aux profils numériques des internautes québécois selon quatre groupes d’âges : 18 à 34 ans, 35 à 54 ans, 55 à 64 ans et 65 ans et plus.

Principaux faits saillants

Les 18 à 34 ans – S’informe, se divertit et achète
Ainsi, les plus jeunes sont plus disposés que leurs aînés à effectuer des achats en ligne, alors que 76 % des 18 à 34 ans ont fait au moins un achat en ligne en 2017, comparativement à 66 % pour les 34 à 54 ans, 46 % pour les 55 à 64 ans et 29 % pour les 65 ans et plus.

Les 35 à 54 ans – Regarde des vidéos, des films ou des émissions sur Internet
D’ailleurs, ils sont significativement plus nombreux, en proportion, à le faire que les autres générations, tout comme écouter de la musique, télécharger des livres ainsi que de la musique sur Internet.

Les 55 à 64 ans – Détient un téléphone intelligent et une tablette
De plus, 72 % utilisent Internet au moins une fois par jour et 65 % de ce segment de la poulation ont effectué des opérations bancaires en ligne au cours du dernier mois.

Les 65 ans et plus – Utilise les médias traditionnels pour s’informer sur l’actualité
Ils sont significativement plus nombreux que les autres générations à le faire. Néanmoins, ils sont 48 % à recourir à Internet pour s’informer, un taux inférieur aux autres groupes d’âges.

Téléchargez les fiches complètes par groupes d’âges :

Source

Publié dans Analyse, Communications interactives, Information, Jeunes, Modes de communication, Numérique | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Les usages de réseaux sociaux selon les âges (2018)

 PI_2018.03.01_Social-Media_0-02PI_2018.03.01_Social-Media_0-01PI_2018.03.01_Social-Media_A-01-612x677

Fait saillants:

  • Chez les 18-24, You Tube arrive en tête, suivi de Facebook, Snapchat et Instagram
  • 68% des adultes américains consultent Facebook, alors que 35% consultent Instagram et 29% Pinterest
  • Linkedin et Twitter restent privilégiés dans la state de la population à revenus élevés
  • Chez les 18 à 64 ans, You Tube arrive en tête, déclassant Facebook!
  • Instagram poursuit sa lancée depuis 2012
  • 74% des utilisateurs de Facebook disent qu’ils visitent le site quotidiennement, et environ la moitié (51%) disent le faire plusieurs fois par jour. Le nombre d’utilisateurs de Facebook qui visitent le site quotidiennement reste toutefois inchangé par rapport à 2016, lorsque 76% des utilisateurs de Facebook ont ​​déclaré qu’ils visitaient le site quotidiennement.

Sources: Pew Research Center, 2018

Publié dans Animation, Évaluation, Communications interactives, Modes de communication | Tagué , , | Laisser un commentaire

Le blogue, encore pertinent?

Le billet de Michelle Blanc la semaine dernière arrive juste au moment où je me questionne quant à la – faible-  présence du blogue dans les stratégies communicationnelles des organisations.

En 2017, 50% de la population mondiale (7,5 milliards d’habitants) est connectée à Internet et 37% est utilisatrice d’un réseau social, Facebook étant le plus populaire avec 1,87 milliard d’utilisateurs (État des lieux, 2017, p. 1-3)

L’impact des réseaux sociaux est indéniable sur notre mode de vie au quotidien. Plusieurs études ont analysé l’engagement des utilisateurs sur les réseaux sociaux ainsi que la croissance des réseaux sociaux et des applications ainsi que des projets collaboratifs au travers de communautés virtuelles, afin d’évaluer leur influence. Il apparaît que les réseaux sociaux étant hautement interactifs et accessibles par définition (blogs, wikis, forums, etc.), ils offrent une plateforme unique et puissante d’information, de partage et de collaboration accessible depuis les ordinateurs, les téléphones intelligents, tablettes ou autres appareils connectés (Cromity, 2012)

Le blogue est perçu comme étant très puissant socialement : les internautes se sentent proches dans leur conversation, comme si toute barrière physique, temporelle et sociale avait été retirée. (Ardelet & Brial, 2011).  Il est un exemple concret de plateforme d’échange :  il permet à un internaute sans connaissances du langage html de créer sa page, de s’exprimer par l’intermédiaire de billets qui apparaissent de façon chronologique, et d’autoriser d’autres internautes de déposer des commentaires sur la page, pour créer un forum de discussions (Silber, 2009).

Je constate, à force de rechercher des contenus pertinents afin de soutenir la promotion de deux clients du secteur associatif, que la plupart des sites Web sont au format 1.0, donc en mode « monologue ».  Ils contiennent de l’information, mais ne permettent pas l’échange, ou même une meilleure connaissance de leurs secteurs d’activités.  Bien entendu, nous retrouverons les fameuses sections : Nos services – Qui sommes-nous –  À propos – Nous joindre et peut-être quelques pictogrammes de leurs comptes de réseaux sociaux, dont les dernières publications datent beaucoup trop…

Quelques avantages du blogue en 2018

  • Démontrer votre connaissance de votre secteur d’activités
  • Faire rayonner votre expertise (référencement)
  • Démontrer que vous vous tenez à jour quant aux nouvelles connaissances (publier régulièrement)
  • Assurer la pérennité de vos contenus
  • Contrer la diminution de la portée naturelle chez Facebook

Doutez-vous encore de sa pertinence?

Sources

Coeffé, T. (2017). État des lieux 2017 : l’usage d’Internet, des réseaux sociaux, des messageries et du mobile. Consulté à l’adresse http://www.blogdumoderateur.com/etat-lieux-2017- internet-reseaux-sociaux/
Cromity, J. (2012). The Impact of Social Media in Review. New Review of Information Networking, 17(1), 22–33.
Ardelet, C., & Brial, B. (2011). Influence des recommandations d’internautes: le rôle de la présence sociale et de l’expertise. Recherche et Applications en Marketing, 26(3), 45–69.
Silber, D. (2009). Médecine 2.0: les enjeux de la médecine participative. La Presse Medicale, 38(10), 1456–1462.
Blogue de Michelle Blanc https://www.michelleblanc.com/2018/04/10/blogue-plus-temps-qu-il-revienne-a-mode-entreprises/
Publié dans Éducation et nouvelles technologies, Blogue, Communications interactives, Modes de communication, Numérique, Outils, Retard numérique | Tagué , , | Laisser un commentaire