Le narcissisme et les réseaux sociaux

Ces derniers jours, un lien a circulé beaucoup sur Facebook.  Il était question de narcissisme, et de réseaux sociaux.

Justement, je viens de parcourir, prêté par mon professeur de la session dernière, André Mondoux, The narcissism epidemic, de Jean M. Twenge, PH.D., et auteur de Generation Me, et W. Keith Campbell, PH.D.

Le genre de livre que t’as envie de surligner, d’écrire en marge, et que tu ne peux pas parce que tu dois le rendre…

Nous avons tendance à penser que les réseaux sociaux sont la cause de bien des maux.  Disons que leur existence vient appuyer certains phénomènes sociétaux, et ces changements se trament depuis longtemps, en profondeur.

« The cultural focus of self-admiration began with the shift toward focusing on the individual in the 1970s, documented in Tom Wolfe’s article on « The Me Decade » in 1976 and Lash’s The culture of Narcissism. »

Quatre piliers, selon les auteurs, sont directement liés à l’épidémie de narcissisme.

« Our main focus, however, has been observing how the changes of the last few years affect the narcissism epidemic.  … we imagine narcissism in society resting on a four-leggeg stool. One leg is developmental, including permissive parenting and self-esteem-focused education.  The second leg is the media culture of shallow celebrity.  The third is the Internet: Despite its many benefits, the Web also serves as a conduit for individual narcissism.  Finally, easy credit makes narcissistic dreams into reality. »

Suite à la présentation d’un test scientifique éprouvé et utilisé par les psychiatres afin d’émettre ou non un diagnostic, ils y exposent les « Top five myths about narcissism. »

Les auteurs prétendent que cette épidémie nuit à la croissance socio-économique de la société américaine, et espèrent contribuer à son enrayement par leur ouvrage.  Ils comparent cette tare à l’obésité, et considèrent que des actions devraient être déployées afin de la contrer, car les ravages seraient tout autant destructeurs, voire pires.

A propos Patricia M Gagné

Stratège en communications traditionnelles et numériques Conférencière: enjeux relatifs à la présence des jeunes sur le Web (vie privée et réputation)
Cet article, publié dans Réseaux sociaux et société, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le narcissisme et les réseaux sociaux

  1. Victoria dit :

    Wohh exactly what I was looking for, thanks for putting up.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s