Vie privée: des consommateurs ambivalents

vie privée

Une organisation internationale qui s’affaire à gérer la loyauté des clients, Aimia, vient de faire paraitre une étude dans laquelle 24335 personnes, provenant d’ une dizaine de pays ou régions – Canada, Inde, Allemagne, Italie, certains pays du Moyen-Orient, France, Grande-Bretagne, Australie, Espagne et États-Unis – ont été sondées quant au partage de renseignements personnels dans le monde numérique.

Nous publions, quotidiennement, une quantité importante d’informations sur différentes plateformes (réseaux sociaux, sites corporatifs et personnels, blogues, etc,) qui est collectée et analysée par des personnes et des organisations aux objectifs variés, mais non désintéressés.

Faits saillants

– une réticence relative est palpable à l’égard des moteurs de recherche (Google, Bing, etc.) et des réseaux sociaux avec respectivement 65% et 58% des sondés qui affirment être à l’aise avec la manipulation exogène de leurs renseignements personnels

– les institutions financières détiennent la cote la plus haute avec 82%, suivies des supermarchés à 64% et des fournisseurs de téléphonie mobile avec 56% de gens qui ne voient pas de problèmes à ce qu’on utilise certaines de leurs données personnelles

– en Inde, 74% des habitants sondés sont ouverts à l’idée de fournir des renseignements personnels en échange de récompenses pertinentes. Si on se déplace vers l’Allemagne, le pourcentage tombe à seulement 39%

– l’étude conclut néanmoins que 55% des 24335 individus consultés sont enclins à transmettre leurs coordonnées au besoin

– au Canada, 66% des Canadiens « ne supportent pas les supermarchés qui leur envoient des coupons sur leurs téléphones mobiles » alors qu’en Inde, 52% des gens disent aimer cette « attention » de la part d’une entreprise commerciale

Bref, l’élasticité de la confiance varie en fonction des réalités particulières de chaque pays.

A propos Patricia M Gagné

Stratège en communications traditionnelles et numériques Conférencière: enjeux relatifs à la présence des jeunes sur le Web (vie privée et réputation)
Cet article, publié dans Vie privée/vie publique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s